samedi 3 novembre 2012

Graceling tome 1 de Kritin Cashore

résumé : Les Sept Royaumes. Katsa est une Graceling, un être rare doté de pouvoirs incroyables : elle peut tuer un homme à mains nues et son oncle, le roi des Middluns, l'oblige à assassiner pour son compte. Sa rencontre avec le prince Po, un Graceling dont le talent est connu de lui seul, va changer le cours de son existence. En tombant amoureuse de Po, elle va découvrir un monde meilleur, et comprendre que son don n'est pas une malédiction. Parallèlement, Katsa apprend qu'un terrible danger plane sur les Sept Royaumes : il est temps pour elle d'accomplir son destin. Sauver sa terre ou vivre son amour : Katsa devra-t-elle choisir ?

mon avis : J'ai adoré ce livre.
Dans les Septs royaumes, les gracelings sont des personnes à la fois recherchés et craintes pour leur dons.

Katsa, une jeune Graceling douée d'une force, rapidité et agilité surdéveloppée, ce qui fait d'elle une guerrière et une tueuse en or. Elle tue pour le roi, son oncle quand il n'est pas content de ses sujets. Mais, pourtant Katsa, a un bon fond, elle est plus une tueuse malgré elle, elle défie son oncle en cachette. Car elle fait partie d'un conseil secret qui lutte contre la tyrannie des rois et on lui a confié une importante mission.
Elle doit délivrer le père d'un roi d'un des sept royaumes. Au moment de partir, elle se fait surprendre. Quelqu'un l'a vue. Mais malgré tout, elle le laisse sain et sauf et s'enfuit.

Elle cherche à comprendre pourquoi cette personne a été enlevé. Cette intrigue emmènera nos personnages principaux Po et Katsa dans un voyage riche en péripéties. J'ai bien aimé la relation entre Po et katsa même si on se doute dès le départ de la tournure que cela va prendre. J'ai bien aimé Katsa, qui se refuse à tomber amoureuse et qui finalement va "se laisser" prendre. J'ai bien aimé le fait que Po,  L'incite à se rebeller contre la "cruauté" de son oncle.

Je lirais la suite.

note : 4/5
participants de la LC : *Setsuka
*Salsera15
*Zara21
*Kincaid40
*Michou
*Bouchon des bois
*soevangeline
*Cendre_MgE
*Aude13
*Galleane

mercredi 17 octobre 2012

Tricheuses d'Anna Godbersen (saga the luxe tome3)

résumé : Bien qu’Elizabeth Holland ait fait son retour à New York, c’est toujours sa soeur Diana qui illumine les soirées de la haute société. Et ce, malgré le mariage de son amoureux secret, Henry, avec l’éternelle rivale des soeurs Holland, la vénéneuse Penelope. En réalité, Henry est toujours épris de Diana, mais Penelope l’a soumis à un odieux chantage. Quant à Lina, l’ambitieuse ex-femme de chambre, elle continue son incroyable ascension sociale… à ses risques et périls. Retour à Manhattan en 1900

Mon avis : J'ai trouvé qu'il ne se passe pas grand chose dans ce tome, cependant j'ai quand même apprécié cette lecture. mais j'aurais du coup plus d'attente vis a vis du dernier tome, j'espère qu'il sera a la hauteur et concluera bien cette saga.

Nous retrouvons, Penelope dans sa nouvelle vie de femme mariée, mais bien qu'elle ait enfin obtenu ce qu'elle voulait, elle n'est pas heureuse pour autant. En effet, Henry, son mari est toujours épris de Diana, et par conséquent, elle se retrouve délaissée. Sinon, j'ai trouvé que ce personnage avait perdu de son venin. Dommage.

Elizabeth, elle m'a vraiment paru insipide, j'ai trouvé que dans ce tome ci, elle sert un peu à rien. Elle est dans une sorte de tristesse permanente. Bon ok, elle a perdu un être cher, mais là, j'avais vraiment envie de la secouer.
Diana, dans ce tome-ci, je suis déçue par elle, c'était mon personnage préféré dans cette saga. Mais là, elle m'a bien exaspéré avec Henry, ils continuent de se chercher. J'ai trouvé qu'elle alternait trop entre, "il m'a blessé, je veux plus le calculer" et "je l'aime quand même, je continue d'espérer". J'ai l'impression qu'elle savait pas trop ce qu'elle voulait.

Curieusement j'ai trouvé que c'était Lina, qui faisait le plus bouger, l'histoire. D'ailleurs, heureusement qu'elle était là, sinon, je me serais ennuyée.


Note : 3/5

samedi 6 octobre 2012

Le livre perdu des sortilèges T1 de Deborah Harkness


Le Livre perdu des sortilèges

Résumé : Diana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu'au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous - démons, sorcières et vampires - le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.


Mon avis : Lu dans le cadre d'une lecture commune. J'ai eu énormément de mal à le lire, du fait de trop de détails historiques et d'un manque d'actions, d'ailleurs je pense que je l'aurais abandonné si ce n'était pas une LC.

J'ai trouvé que l'auteur ne parvenait pas à bien retranscrire, les émotions des ses personnages, pendant tout le livre je me suis sentie détaché d'eux. Ce qui m'a dérangé, c'est la relation entre Diana, et Matthew, je me suis dit, on va avoir droit à un remake de twilight, mais en version adulte, mais je n'ai pas trouvé leur histoire très crédible.
J'ai eu aussi beaucoup de mal avec Diana, l'héroïne, qui bien qu'étant une sorcière refuse tout contact avec la magie, et aussi le fait qu'elle reste souvent passive avec ses ennemis.

Le gros point négatif du roman selon moi, c'est la surabondance de détails historiques, au final, j'avais l'impression de lire un roman historique au lieu d'un livre fantastique.
Je suis assez mitigé, car malgré une bonne idée de départ, j'ai trouvé qu'il y avait trop de longueurs et pas vraiment d'actions. En gros, j'ai commencé à bien accroché dans le dernier tiers du bouquin (quand Matthew et Diana se trouvent chez les tantes de celle-ci).

Enfin, cela dit, c'est un premier tome, et je pense que c'est assez long car, il faut poser les bases de cet univers. Malgré tout, je pense que je lirais le tome 2, la fin me donnant vraiment envie de connaître la suite.


Note : 3/5

mercredi 12 septembre 2012

Tara Duncan T4 : Le dragon renégat de Sophie Audoin-Mamikonian

Résumé : Dans un laboratoire de l'empire d'Omois, sur la planète Autre-Monde, deux êtres s'affrontent. De l'issue du combat dépendront l'avenir de la Terre et le sort d'adolescents aux pouvoirs étranges.
Certes pas Tara Duncan. La jeune sortcelière, princesse héritière d'Omois, a fort à faire sur Terre. Sa magie, devenue trop puissante pour elle, serait due à une manipulation génétique qui la mettrait en danger de mort. De plus, des ennemis monstrueux menacent la planète et contraignent Tara à porter secours à un jeune Terrien aux pouvoirs surhumains. C'est inquiète mais déterminée que l'héritière impériale se dirige vers l'Angleterre et le site mégalithique de Stonehenge. Aidée de son arrière-grand-père le chien Manitou, du demi-elfe Robin, de Fafnir, de Moineau la Bête, de Fabrice et de Cal l'astucieux Voleur, Tara sera-t-elle de taille à protéger la Terre et à élucider l'énigme de ses origines ?

Mon avis : Je trouve que les tomes s'améliorent au fil du temps. Le livre s'ouvre sur la "disparition" de Tara. En réalité Tara, est partie sur Terre, afin de récupérer un parchemin, lui permettant de faire revenir les morts. Elle souhaite faire revenir son père d'entre les morts. Au même instant, un dragon, tue un savant dans le Palais Imperial d'Omois. Ce dragon a placé un piège, qui risque de détruire la Terre.

Tara et le Magic Gang, se font attaquer par des harpies. Ils découvrent que les harpies doivent attaquer un Terrien, un certain Jeremy, vivant en Angleterre, près de Stonehenge. Tara et le Magig gang décident de lui porter secours. Robin avoue ses sentiments à Tara, mais malheureusement , elle le rejette. Vu, qu'elle est victime d'un sort d'Attractus qui la pousse dans les bras de Jeremy.

Note : 4/5 Bien, mais il me manque un petit truc pour que ça devienne un coup de coeur.

dimanche 9 septembre 2012

Tara Duncan T3 : Le sceptre maudit de Sophie Audoin-Mamikonian

Résumé : Tara Duncan, la jeune princesse magicienne, doit précipitamment quitter la Terre pour AutreMonde : sa mère, Selena, a été blessée lors d'un attentat. Et le cruel Magister, maître des Sangraves, que tous croyaient disparu, est de retour. Avec l'aide d'une immense et redoutable armée de démons, il prétend s'emparer de l'Empire d'Omois. Et peut-être éradiquer ensuite la race des dragons... D'ailleurs qui pourrait résister au pouvoir du Sceptre Maudit dont il est désormais le détenteur et qui prive de leur magie les sortceliers d'AutreMonde ? L'Impératrice et l'lmperator capturés, Tara se retrouve seule, à quatorze ans, à la tête de l'Empire pour mener une guerre perdue d'avance. Aidée de ses amis, l'elfe Robin, Fabrice, Moineau la " Bête ", Cal l'astucieux Voleur, la naine Fafnir et de son arrière-grand-père le chien Manitou, la jeune Impératrice doit prendre tous les risques. Une fois encore, il lui faut affronter Magister, ses hordes et ses espions ainsi que son terrifiant tueur : le Chasseur. Les pouvoirs de Tara Duncan ne cessent de grandir mais sa magie pourra-t-elle empêcher l'armée des démons de déferler sur l'Univers ?

Mon avis : Tara est amnésique suite à une "overdose" de magie. De retour sur AutreMonde, elle est la cible des "blagues" dangereuses de deux enfants, Jar et Mara. Sa mère a été victime d'un attentat, et un zombie est assassiné. Tara se retrouve chargée de l'enquête. L'impératrice Lisbeth, part en guerre contre Magister, mais elle se retrouve prisonnière. Tara devient donc impératrice par intérim, ce qui ne l'enchante pas du tout.

Les mages, se voient privés de leurs pouvoirs, ils en déduisent que Magister a eu accès aux objets démoniaques, dont le sceptre maudit. Mais les adolescents ne sont pas touchés, ils ont conservés leur dons. Tara et Cal, partent rechercher un objet permettant de détruire, le sceptre maudit.

 Note : 4/5

jeudi 6 septembre 2012

Tara Duncan T2 : Le livre interdit de Sophie Audoin-Mamikonian

Résumé : Après avoir échappé à Magister, le terrible maître des Sangraves, Tara, la jeune sortcelière, revient sur Terre ! Mais son répit est de courte durée : son ami Cal, le jeune Voleur, est jugé pour le meurtre d'un sortcelier, disparu accidentellement dans l'épisode précédent. Tara repart donc pour AutreMonde, où de terribles dangers la menacent ! Avec l'aide de ses fidèles amis, elle devra déjouer de sombres complots, combattre le Ravageur d'âmes, une féroce limace géante et un Vampyr assoiffé de sang... Mais les minutes sont comptées ! Arrivera-t-elle à temps pour sauver Cal ?

Mon avis : Je l'ai trouvé plus facile à lire que le premier tome. Il y a peut-être un trop peu d'actions à mon goût, en effet, le rythme est soutenu, l'action ne s'arrête jamais. On a même un peu de mal à retenir tout ce qui s'est passé dans ce tome.

Cal, étant accusé de meurtre, Tara repart sur AutreMonde, afin de l'aider à prouver son innocence. Cal, parvient à s'évader de prison, à l'aide des gnomes bleus. Ils l'ont libérés afin qu'il les aident à se débarrasser d'un sortcelier, qui les réduits en esclavage. Afin de l'obliger, à coopérer, les gnomes ont infectés Cal avec un ver mortel du désert : un t'sil. En effet, le roi des gnomes lui fournira l'antidote, en échange de son aide. Tara, Robin, Moineau, Fabrice, Fafnir et Manitou, lui prêteront main forte dans cette aventure. Cette aventure, les amènera de nouveau sur la Terre.

De retour, sur AutreMonde, Tara devra faire face à une nouvelle menace. Ensuite, Fafnir, la naine qui voulant se débarrasser de la magie à tout prix, se retrouve malheureusement possédé par le Ravageur d'Ame. Il se propage très vite, infectant tout les peuples d'AutreMonde. Dans sa quête pour le détruire Tara, aura un allié inattendu.

Note : 4/5 (Bien mais un chouia trop d'actions)

dimanche 2 septembre 2012

Tara Duncan T1 : les sortceliers de Sophie Audoin-Mamikonian

Résumé : Magister, le Maître des Sangraves, a décidé de s'emparer coûte que coûte de Tara'tylanhnem Duncan, dite Tara. Afin d'échapper au maléfique " Homme au Masque ", la jeune fille doit s'enfuir sur AutreMonde en compagnie de Manitou, son arrière-grand-père transformé en labrador par un sort malencontreux. Sous la protection du fantasque Maître Chem, Haut mage du royaume du Lancovit, elle y découvrira les sortceliers, le malicieux Palais Vivant, les Vampyrs, les Chimères, les Harpies et toute une pléiade d'amis parfois... inattendus. Du royaume des Limbes où sévissent les démons au somptueux Palais impérial d'Omois, de la forteresse grise des Sangraves à l'île maudite des Roses Noires, Tara Duncan nous entraîne dans un univers peuplé de créatures fantastiques et baroques, à la découverte de son identité. Dans les contes de fées, les princesses se font habituellement kidnapper, enfermer, à moitié rôtir par des dragons, marier à de gros poilus qui ont occis un ou deux monstres alors qu'elles sont amoureuses du "petit page, ensorceler, endormir pour un ou deux siècles, etc. Alors l'une d'entre elles, la princesse Sophie Audouin-Mamikonian a décidé de créer une héroïne drôle et tendre, Tara Duncan, qui n'attend aucun preux chevalier, se défend très bien toute seule ou avec ses amis et, bien que parfaitement terrorisée, affronte les dangers d'AutreMonde avec une totale détermination.
Mon avis : Globalement, j'ai bien apprécié ce tome, malgré quelques défauts... Notamment des chapitres un peu trop long (60 pages pour certains et j'ai l'édition poche écrit en tout petit, lol) et qu'a certains moments le style de l'auteur manque de fluidité, donc j'ai du relire certains passages deux fois, parce que j'avais décroché en cours de route...Mais malgré ça, je l'ai lu en deux jours.

Tara Duncan, est une jeune fille en apparence ordinaire. Ses parents, étant morts, sa grand-mère Isabella Duncan l'élève. Lors d'un "rêve" Tara voit sa mère, Selena qu'il l'informe qu'elle est retenue prisonnière depuis 10 ans, au sein de la Forteresse Grise de Magister. Selena l'informe également qu'elle et sa grand-mère court un grave danger. En effet Magister, le Maitre des Sangraves a prévu de venir enlever Tara.

Isabella révèle la vérité à sa petite-fille, à savoir qu'elle est une sortcelière (c.a.d ceux qui savent les lier les sorts). Fabrice, son meilleur ami, fils du Gardien De la Porte, lui aussi découvre qu'il a des pouvoirs, et doit partir sur Autre Monde afin d'apprendre à maîtriser la magie. Tara est envoyée sur autre Monde, pour sa protection. Mais la jeune fille a une autre idée en tête, elle veut retrouver sa mère, et la sauver. Cependant sur Autre Monde, Tara découvre que sa puissance magique fait des envieux, et que certains sont près à tout, pour la faire chuter...

Au niveau des personnages, j'ai bien aimé, la petite bande d'amis qui se forme autour de Tara, en particulier Cal et son humour assez particulier
Note : 3,5/5 Un bon tome d'introduction

jeudi 30 août 2012

Succubus Heat (saga Succubus T4) de Richelle Mead

Résumé :
Georgina Kincaid a été un vilain,vilain succube… ce qui devrait être une bonne chose.Mais depuis sa rupture avec l’auteur de best-sellers Seth Mortensen, son caractère est devenu si insupportable que son patron Jerome, l’archidémon de Seattle, décide de la « prêter » à l’un de ses rivaux… et de lui faire jouer les Mata Hari par la même occasion.
Mais Jerome est enlevé et Georgina perd ses pouvoirs ! Point positif : rien ne l’empêche plus de coucher avec Seth sans l’estourbir – sauf un détail : sa nouvelle petite amie. Alors que les rivalités éclatent au grand jour, Georgina semble être la seule à vouloir retrouver Jerome, et elle n’a que peu de temps avant que l’enfer se déchaîne…

Mon avis : Enfin, j'ai retrouvé tout ce que j'avais aimé dans cette saga et qui semblaient avoir disparu, dans les 2 tomes précédents.

Georgina fil un mauvais coton depuis sa rupture avec Seth. Elle semble en vouloir à la Terre entière. Elle est maintenant en couple avec Dante, un choix que tous ses amis condamnent.

Jérôme, son patron ne la supportant plus, décide de la prêter à un confrère archidémon Cédric. Il se trouve dans une situation délicate, à cause d'un groupe de satanistes, dont les actions donnent une mauvaise image aux démons. Mais Georgina, se retrouve en plein milieu d'un complot, visant à changer la hiérarchie démoniaque de la région.
Jérôme disparaît, et tous les immortels de sa région, perdent leur pouvoir. Cela dit je n'ai pas aimé qu'elle profite de son absence de pouvoir, pour enfin passer à l'acte avec Seth, sachant qu'il est en couple avec Maddie (une des amies de Georgina). Bon venant de Seth, ça m'a pas choqué (vous savez déjà que je n'aime pas du tout ce personnage) mais Georgina m'a vraiment déçue sur le coup. Puis, le comportement de Seth, dans les derniers chapitres, mais sérieux, il devrait plutôt réfléchir aux conséquences des ses actes, au lieu de faire genre "je suis un mec bien" franchement il m'a écoeuré.

Georgina décide de retouver Jérôme. Elle va mener son enquête, ce qui s'avéra un peu plus difficile que prévu vu qu'elle est dépourvu de ses dons. Heureusement Roman, le néphilim aperçu dans le tome 1, sera de retour pour lui prêter main forte.
Note : 4/5

samedi 25 août 2012

Succubus dreams (Saga succubus T3) de richelle Mead

Résumé :
Rien ne va plus pour Georgina, même sa liaison avec le célèbre Seth Mortensen ! Déjà, pas de sexe entre eux: Georgina étant un succube, elle pourrait tuer son amant par mégarde. Ça calme les ardeurs les plus motivées ! En plus, même se voir devient difficile: Seth est obsédé par son dernier roman, et Georgina doit jouer les mentors pour une nouvelle recrue vraiment pas douée. Et enfin, il y a Dante, cet interprète de rêves bien enjôleur que Georgina est obligée de consulter, car une entité malveillante s'en prend à elle durant son sommeil. Du coup notre succube fait face à un double défi : reprendre le contrôle de sa vie amoureuse, et lutter contre un terrible ennemi. Si elle venait à échouer, le monde des mortels pourrait bien ne plus jamais connaître le sommeil !

Mon avis :
J'ai trouvé ce tome bien meilleur que le précédent même si ça reste un peu mou. Une nouvelle succube débarque à Seattle et Georgina doit la former, ce qui l'agace plus qu'autre chose, tellement cette nouvelle recrue semble incompétente. Cette nouvelle Succube, Tawny, débarque accompagnée de Niphon, le Démon qui avait acheté l'âme de Georgina.
L'intrigue concerne les rêves que fait Georgina. Après ses rêves, elle se réveille totalement vidée de son énergie, ce qui l'oblige à faire plus de victimes que d'habitude. Un groupe d'anges, menés par Carter, débarque en ville avec une mission bien précise. Raison que le lecteur devine assez rapidement comme ayant un lien avec les soucis de Georgina mais cette dernière tarde à s'en rendre compte au détriment du lecteur qui a tout compris depuis un bail. En même temps, les évènements sont toujours trop prévisibles dans cette saga et c'est bien dommage. On apprend que le démon qui a acheté l'âme de Georgina semble savoir qu'elle est dans la possibilité de redemander son âme et c'est pour cette raison que Carter semble ne pas quitter la succube de l'œil.

Quand à la romance, Seth commence sérieusement à me sortir par les yeux. Franchement je ne comprends pas Georgina, mais qu'est-ce qu'elle fait avec lui, mais il est mou, mais mou. Leur relation commence vraiment à me fatiguer, je crois que c'est plus le côté "fruit défendu" qui les retient dans cette histoire, qu'autre chose. Pour moi, c'est plus une histoire de désir que d'amour. Puis, le comportement de Seth, dans les derniers chapitres, pouah !
Note : 3,5/5

mercredi 15 août 2012

Percy Jackson tome 2: La mer des monstres de Rick Riordan

résumé : Être le fils de Poséidon, un honneur ou une cruelle plaisanterie ? Lorsqu’une simple partie de foot se change en bataille contre un gang de cannibales géants, Percy le demi-dieu a un terrible pressentiment… Comme le lui annonçaient ses étranges cauchemars, les frontières magiques qui protègent la Colonie des Sang-Mêlé sont empoisonnées. Pour sauver leur domaine, Percy et ses amis devront parcourir la mer des Monstres, qui porte bien son nom.

Mon avis : Je tombe sous le charme de cette saga, ce tome a été un coup de coeur. Je l'ai trouvé beaucoup moins jeunesse que le premier, et tant mieux.
Comme dans le 1er tome, l'action est présente tout le temps, il n'y a pas de temps mort. L'histoire devient plus sérieuse. Et j'ai hâte de découvrir le fin mot de l'histoire.  

Percy se fait attaquer par des monstres, lors d'un match de foot dans son école. Annabeth arrive pour sauver Percy, et son ami Tyson qui s'avère être un cyclope. Percy, apprend que Tyson est son demi frère, Poséïdon, étant le père des cyclopes.
Annabeth, lui apprend que les frontières magiques de la colonie ont été empoisonnées. Percy comprend alors que ses cauchemars, n'étaient pas ordinaires, et l'informaient d'un danger bien réel.
Grover le satyre active, un lien d'empathie avec Percy, il l'informe qu'il est prisonnier d'un cyclope.
La Toison d'Or semble être la seule chose permettant de guérir les frontrières de la colonie. Percy veut partir la chercher et sauver Grover par la même occasion. Mais c'est Clarisse qui se voit confiée cette quête. J'ai bien aimé la mise en avant de ce personnage, à peine survolé dans le tome précédent.

Note : 5/5

mardi 7 août 2012

Succubus Nights (saga succubus T2) de Richelle Mead

Résumé : Georgina est un démon qui tire sa puissance du plaisir des hommes. Il y a des compensations plutôt sympas : elle peut changer de corps à volonté et elle est immortelle. Mais ne pas pouvoir roucouler avec le seul homme qui l’accepte comme elle est, c’est trop injuste ! Dans la librairie où elle travaille, c’est aussi un peu chaotique. Son collègue Doug a un comportement étrange et Georgina soupçonne quelque chose de bien plus démoniaque qu’une overdose d’expressos. Et voilà que son meilleur ami immortel, un incube irrésistible, lui confie une mission de séduction plus que délicate. Une fois encore, Georgina va devoir remuer le ciel et l’enfer… vite !

Mon avis : Le 1er tome était très proche du coup de coeur, mais là, j'ai été vraiment déçue. Même si j'avais du mal à lâcher le bouquin, je tournais les pages en espérant que l'action arriverait. Mais j'avoue que je me suis franchement ennuyée.

Le gros point négatif pour moi, est la relation Georgina/Seth. Pourtant j'adore le personnage de Georgina, sa forte personnalité, sa répartie. Pour moi, le problème vient de Seth, déjà dans le premier tome, je n'accrochais pas avec lui. Mais là, je l'ai trouvé particulièrement amorphe, ne réagit à rien de ce que Georgina lui dit.

L'histoire, se coupe en deux intrigues principales. La première concernant Doug qui a un comportement très étrange. Mais après enquête, il semblerait bien qu'un immortel soit derrière tout ça. Mais je dois avouer que dès le début du livre, j'avis deviné qui était derrière ça.
La seconde intrigue met en scène le meilleur ami de Georgina, un Incube : Bastien. Celui-ci après des déboires avec un archidémon, s'est mis en tête de discréditer une femme (Dana) à la tête d'une organisation qui propagent des idées conservatrices extrémistes. Georgina prêtera main forte à son ami.
Même si là encore, c'était prévisible.

Ce qui m'a déçu aussi, c'est la quasi absence du groupe d'immortels qui gravitent autour de Georgina au profit de Bastien.
Cependant, je lirais la suite.

Note : 2,5/5

vendredi 3 août 2012

Le club des incorrigibles optimistes de Jean Michel Guenassia

résumé : Michel Marini avait douze ans en 1959. C'était l'époque du rock'n'roll et de la guerre d'Algérie. Lui, il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l'arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres. Ces hommes avaient franchi le Rideau de fer pour sauver leur peau. Ils avaient abandonné leurs amours, leur famille, trahi leurs idéaux et tout ce qu'ils étaient. Ils s'étaient retrouvés à Paris dans ce club d'échecs d'arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre allait bouleverser définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu'ils étaient tous d'incorrigibles optimistes.

Mon avis : J'ai bien aimé, ce roman, certes long (mais bon on va de 1959 à 1964) mais bien maîtrisé.

Michel Marini, notre héros principal, a douze en 1959, est un adolescent qui adore lire, jouer au baby foot. Sa famille est sur le point de se déchirer, d'ailleurs, ses parents se sépareront après, que son grand frère est déserté en Algérie.
Un jour, il passe, dans l'arrière salle du Balto, il découvre un club d'échec, composé majoritairement de réfugiés venus de l'Est. A leur contact, Michel va se construire le jeune apprendre la vie, l'amour, la poésie, la politique, la photo et les échecs.

Les autres héros, ce sont donc Igor, Sacha, Imré, Leonid , Tibor, Pavel, tous ces réfugiés, dont l'auteur nous raconte le destin. On découvre, lors de retour en arrière, pour quelles raisons ils sont passés à l'ouest, abandonnant femme et enfants, mère et proches, sans espoir de les revoir. Certains sont toujours pour le communisme, d'autres le défendent, et donnent lieu à des discussions animés dans cet improbable club d'échec.

J'ai bien aimé parce qu'on est plongé, dans la France des années 60, et aussi parce que cela m'a appris pas mal de choses sur ce qui se passait derrière le Rideau de fer.

Note : 4/5

lundi 30 juillet 2012

Le mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti

Résumé : Désirée, veuve depuis peu, se rend régulièrement sur la tombe de son mari, mais par acquit de conscience essentiellement... Son mariage tenait plus du «copinage» que du grand amour. Au cimetière, elle croise souvent un homme de son âge, qui vient se recueillir sur la tombe d'à côté, et dont l'apparence l'agace autant que ladite tombe avec sa stèle tape-à-l'oeil. Bibliothécaire, Désirée se consacre tout entière à son travail. Quant à Benny, il s'est retrouvé seul à gérer la ferme familiale et ses 24 vaches laitières après le décès de sa mère.


Rien, a priori, ne rapproche ces deux-là, et pourtant, il suffira d'un sourire qui éclate simultanément sur leurs lèvres pour qu'ils soient tous deux éblouis.
C'est le début d'une histoire d'amour assez cocasse !


Mon avis : Je n'ai pas accroché avec ce livre, et pourtant sachant qu'il existe une suite, j'ai bien envie de decouvrir cette dernière. En fait, ça se lit facilement, c'est frais, léger, une parfaite lecture pour la plage, mais j'ai trouvé que c'était quand même longuet.

En fait, Benny et Désirée, se croisent au cimetière, tous les deux s'observent en silence et ne peuvent pas se sentir. Ils sont de parfaits opposés. Et un jour, suite à un evenement imprevu, un sourire va se dessiner sur leurs visages simultanément.
Après, cela Benny et Désirée, vont apprendre à se connaître, et s'aimer.

Les deux personnages m'ont vite agacés, car pourtant, ils s'aiment et aucun ne veut faire des concessions pour que leur histoire dure/marche. Ils se reprochent mutuellement le fait qu'ils sont trop différents l'un de l'autre....pourtant ils le savaient bien avant d'entamer une relation. Enfin, ça m'a vite saoulé, ce sont des trentenaires et ils se comportent comme des gamins. Finalement, ils se sont bien trouvés je crois.

Cependant la toute fin de l'histoire, m'a donné envie de découvrir comment les choses ont évoluées entre eux.

dimanche 22 juillet 2012

18 lunes de Kami Garcia et Margaret Stohl (Saga 16 lunes T.3)

Résumé :
Entourés de Link, l’Incube nouveau venu, et de Ridley, la Sirène déchue, Ethan et Lena vont vivre une nouvelle année de rêves et de cauchemars. Entre malédiction et trahisons, le choix de l’amour est-il encore possible ?

Mon avis : Je me suis ennuyé, jusqu'a la moitié du bouquin, mais après ça a été et la fin Oh my Gosh, je veux la suite maintenant.


Risques de spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents.


L'histoire commence deux mois après la fin du second tome. Lena a brisé l'Ordre des Choses, lors de sa 17eme lune, en effet elle a choisi les Ténèbres et la Lumière. Et cela a des conséquences aussi bien sur le monde des Mortels, que celui des Enchanteurs. Les Enchanteurs, ont des soucis avec leur pouvoirs, ils sembelnt avoir du mal à se servir de leur don. Quant à Gatlin, la ville connaît des fléaux digne de l'Apocalypse : chaleur écrasante même en plein hiver, invasions de criquets. Ethan, lui a absences, il a de plus en plus de mal, à se souvenir des choses (son âme s'est fracturé pendant la 16eme lune).

Ethan et Lena ont, des visions qui concerne Sarafine. Ils découvrent comment elle essayait de lutter contre son côté Ténèbres, et comment Abraham l'a manipulé, pour qu'elle devienne vraiment Ténèbres. Abraham recherche John Breed, il a créé cet hybride d'Incube, afin d'obtenir l'arme ultime contre les Mortels. En effet, John est un Incube "nouvelle génération" qui possède les forces de cet espèce sans en avoir les faiblesses. De plus, il absorbe les pouvoirs des Enchanteurs, par simple contact. 

Une seule personne sera en mesure de rétablir l'Ordre des Choses, il s'agit de l'Unique en valant deux. Cette personne devra se sacrifier pour le bien du reste du monde.


Note : 3/5



dimanche 15 juillet 2012

17 lunes de Kami Garcia et Margaret Stohl (Saga 16 lunes T.2)

résumé : Lena Duchannes est poursuivie par une malédiction familiale qui fait d’elle un être surnaturel doté de pouvoirs puissants. Mais, même si elle a réussi à éviter le choix entre Bien et Mal durant la terrible nuit de ses seize ans, Lena est de nouveau confrontée aux forces magiques à l’approche de ses dix-sept ans. Effrayée, elle s’éloigne malgré elle d’Ethan Wate, son petit-ami. Pour la protéger, Ethan va devoir explorer le monde de secrets anciens que cache Gatlin.

L'amour est-il encore plus fort que le destin ?

Mon avis : Risque de spoiler sur le tome précédent. Je l'ai trouvé un petit chouia en dessous du premier tome. J'ai trouvé le début un peu long, mais une fois dedans, impossible de le lâcher.
Suite à la mort de Macon, survenu lors de sa seizième lune, Lena, devient mélancolique, s'éloigne d'Ethan. Par moments, on se demande vraiment si Lena, ne deviendrait pas Ténèbres. En effet, elle se comporte de manière totalement incohérente durant tout le récit. Elle passe la plupart de son temps avec Ridley sa cousine (Enchanteresse des Ténèbres) et un Hybride d'Incube, John Breed. Malgré cela, Ethan, ne laisse pas tomber Lena et essaie toujours de la sauver. Même si cela signifie la sauver d'elle-même.  

Ethan, a toujours des visions, la plupart vont concerner Macon, l'oncle de Lena. Il va découvrir, que sa maman et Macon ont été très proche dans le passé. Il découvre aussi que sa mère lui envoie des signes, des messages depuis l'au-dela, pour qu'il suive la bonne voie.

Une nouvelle arrive à Gatlin, Liv, qu'Ethan, recontre lors de son travail à la bibliothèque. J'ai adoré ce personnage, elle est apprentie Gardienne. Grace à Liv, Ethan va comprendre pourquoi, bien qu'il soit Mortel, il a un lien avec le monde des Enchanteurs. Link est toujours là, pour apporter une touche d'humour au récit. Ridley, va nous montrer une nouvelle facette de sa personnalité.

On a toujours des rebondissements inattendus, qui nous pousse à lire la suite

Note : 4,5/5

jeudi 5 juillet 2012

De l'eau pour les élephants de Sara Gruen

resumé
Ce roman pas comme les autres a une histoire exceptionnelle : en quelques mois, il a fait d’un auteur inconnu un véritable phénomène d’édition, le coup de coeur de l’Amérique. Durant la Grande Dépression, dans les années 1930, les trains des petits cirques ambulants sillonnent les États-Unis. Jacob Jankowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur « plus grand spectacle du monde ». Embauché comme soigneur, il va découvrir l’envers sordide du décor. Tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités.
Sara Gruen fait revivre avec un incroyable talent cet univers de paillettes et de misère qui unit Jacob, Marlène la belle écuyère, et Rosie, l’éléphante que nul jusqu’alors n’a pu dresser, dans un improbable trio.
Plus qu’un simple roman sur le cirque, De l’eau pour les éléphants est l’histoire bouleversante de deux êtres perdus dans un monde dur et violent où l’amour est un luxe.

Mon avis
On se retrouve plongé dans le quotidien de Jacob, pensionnaire dans une maison de retraite. On est mal à l'aise face à son quotidien, car il a l'impression de vivre dans un mouroir. Ses enfants l'y ont placé un peu contre son gré. Un jour un cirque arrive devant cet établissement : c'est le point de départ de l'histoire. Jacob, se remémore sa jeunesse, au gré des somnolences, des rêves. Suite à une tragédie familiale, Jacob, jeune étudiant en école vétérinaire, se retrouve dans le cirque des frères Benzini. Le contexte, de la Grande Dépression est très bien retranscrit, ainsi que le quotidien des cirques ambulants (un monde cruel, où tous les être vivants sont exploités). Je n'ai pas trop accroché à l'histoire d'amour entre Marlène et Jacob, enfin du moins au début...quand j'ai terminé le livre, j'aurais voulu en savoir plus sur leur histoire à tous les deux.
J'ai eu du mal à lire ce roman, pour moi c'était trop, trop, trop lent. Il faut attendre 180 pages, pour voir apparaître rosie l'éléphante, quasiment la moitié du livre en fait. Sincèrement, je me demandais pourquoi le titre mentionnait des éléphants, alors que je n'en voyais toujours pas. Même, une fois Rosie arrivée dans le livre, j'ai toujours trouvé ça plat. En fait, j'ai commencé à accroché à l'histoire quand il restait une centaines de pages à lire, donc voilà.
J'ai bien aimé que le livre soit agrémenté de photos d'époque.
Pourtant l'auteur a un style agréable mais je n'ai pas accroché à l'histoire. Après je pense que si le cirque vous passionne, pourquoi pas !
Note : 2,5/5

mercredi 27 juin 2012

Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer

résumé :
La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

Mon avis :
J'ai vraiment un coup de coeur pour cette saga. J'ai l'impression que le style de l'auteur s'est amélioré. J'ai vraiment préféré ce livre à la saga Twilight, mais en même temps, on sent que le roman est plus destiné aux adultes que sa célèbre saga vampirique. Certes, le début est un peu compliqué, mais j'ai eu raison de m'accrocher.

Les Ames, des entités extra terrestres (sorte de mille-pattes argentés) ont pris possession de notre monde. Ces aliens, ne peuvent survivre, que dans un corps hôte.  C'est pour cela, que les humains "sauvages" sont traqués, afin de subir l'implantation d'une Ame, dans leur tête.
Mélanie Stryder, une humaine sauvage de 20 ans, vient d'être capturé. Elle se voit implanté, une âme qui a une certaine notoriété : Vagabonde. Cette âme a vécu 8 vies auparavant sur d'autres planètes. Cependant, Mélanie ne disparaît pas pour autant. Mais Vagabonde, essaie de ne pas se laisser, dominer par son hôte.
Vagabonde, cherche à accéder aux souvenirs de Mélanie, afin d'obtenir des renseignements sur des rebelles humains, et de renseigner les Traqueurs.

Elle va pourtant accéder au souvenirs de l'humaine, lors de ses rêves. Elle voit un homme, Jared, le grand amour de Mélanie. Ce souvenir bouleverse Vagabonde, elle commence à douter de ses certitudes. Mélanie va guider Vagabonde à travers le désert afin de retrouver Jared et Jamie son petit frère. Vagabonde, va découvrir une communauté de rebelles, vivant cachés dans des cavernes souterraines. Et, les ennemis (humains vs les Âmes), vont se découvrir et sortir de leur préjugés.

Note : 5/5 J'ai hâte de voir l'adaptation cinématographique et j'espère qu'une suite verra le jour.

samedi 23 juin 2012

Non Stop de Frederic Mars

résumé : 9 septembre 2012, Manhattan. Un homme ordinaire reçoit une enveloppe anonyme et se met à marcher en direction du métro. À peine s’est-il arrêté sur le quai de la station qu’il explose, semant la mort autour de lui. Très vite, les mises en marche et explosions de ce genre se multiplient à une allure folle. Sam Pollack et Liz Mc Geary, les deux agents chargés de l’enquête, doivent admettre qu’ils sont confrontés à une attaque terroriste d’une envergure inouïe. Une attaque non revendiquée et d’autant plus difficile à contrer qu’elle transforme des innocents en bombes humaines, faisant d’eux les agents de ce scénario apocalyptique. Tous se sont vu implanter un pacemaker piégé dans les deux dernières années. Tous reçoivent ces fameuses enveloppes kraft et se mettent à marcher. S'ils s’arrêtent, la charge explosive se déclenche, où qu’ils soient. Quels que soient leur âge et leur couleur de peau. La cavale sans fin de ceux qu'on appelle les Death Walkers, les marcheurs de la mort, ne fait que commencer.

Mon avis : J'ai eu énormément de mal à le lire, je pense que j'aurais arrêter si ce n'était pas une lecture commune....D'ailleurs j'ai du mal à chroniquer cet ouvrage.

Je pensais que le suspense que s'en dégagerait en ferait un page turner, hé bien non, j'ai trouvé trop de longueurs, je pense qu'on aurait pu enlever 200 pages au roman (style la guerre entre les différents services de police). D'ailleurs ces longueurs plombent un peu mon avis, au tout début j'aimais bien puis plus je voyais que ça tournait en rond, moins j'appréciais. Enfin, je pense que c'est plus le style de l'auteur qui me pose problème.
Malgré, l'action qui commence dès les premières pages, il nous faut bien une centaine de pages pour planter le contexte. Au niveau de l'histoire, je ne peux pas développer dans cette chronique car quasiment tout est dit dans la quatrième de couverture.
Mais je dois reconnaître, que l'auteur s'est bien renseigner, sur la situation géopolitique actuelle, et sur les services de police américain.

Note : 2/5 grosse deception pour ma part

lundi 18 juin 2012

Passion de Lauren Kate ( Damnés tome 3)

Résumé : Bien avant qu'ils se soient rencontrés à Sword & Cross, avant même qu'ils aient à lutter contre les Bannis, Luce et Daniel avaient déjà vécu mille vies. C'est pourquoi Luce, cherchant désespérément à trouver comment déjouer la malédiction qui condamne son amour, doit à tout prix revisiter ses différentes réincarnations. Et lorsqu'elle plonge à l'aveugle dans un Annonciateur, elle n'a aucune idée d'où cela la conduira. Sa seule certitude est qu'elle doit le faire. La jeune fille part donc sur les traces de ses vies passées, traversant cinq mille ans d’histoire et autant de lieux différents, afin de comprendre ce qui préside à son destin. Au fil de ses pérégrinations, elle parvient à recueillir des éléments qui pourraient enfin l'aider à modifier le cours de sa vie. Mais Daniel la poursuit et l'empêche à chaque fois de réécrire son histoire.
Combien de fois devra-t-elle mourir sans mettre cette passion à l'épreuve ? Lancé dans une course-poursuite flamboyante et romantique, le couple réussira-t-il à trouver dans le passé les clés qui lui permettront de modifier son avenir ?

Mon avis : Ce tome est un coup de coeur !
Pour moi, c'est le meilleur de la saga, pour l'instant ! J'ai adoré découvrir, les vies antérieures de Luce (les différentes époques, les personnages historiques qu'elle a croisé, les pays traversés au cours du livre).
Je ne me suis pas ennuyée durant ma lecture, je l'ai lu d'une traite, j'ai l'impression que le style de l'auteur devient plus fluide, plus agréable (enfin, je suis bien rentrée dans l'histoire)

A la fin du tome 2, Luce partait dans un Annonciateur, afin de découvrir ses vies antérieures. Elle agit ainsi afin de comprendre et annuler la malédiction, qui l'empêche de vivre son amour avec Daniel. Malheureusement, cette pratique peut s'avérer dangereuse, car si elle modifiait son passé, elle pourrait détruire son présent. Daniel, part à sa recherche, mais il arrive toujours trop tard, en effet Luce est déjà parti dans une autre vie.

La fin, nous donne vraiment envie de lire la suite.

Note : 5/5

samedi 16 juin 2012

Vert Emeraude de Kerstin Gier (saga rouge rubis T3)

résumé : Gwendolyn a-t-elle jamais été une lycéenne comme les autres ? Pour son premier vrai chagrin d'amour, en tout cas, elle aimerait bien faire comme toutes ses copines : pleurer des heures au téléphone et se gaver de chocolats. Mais pas question, les Veilleurs du temps ont besoin d'elle. Pire, c'est avec Gideon lui-même, celui qui lui a brisé le cœur, qu'elle doit repartir en plein XVIIIe siècle, affronter un drôle de comte, soi-disant immortel. Plus question de pleurer, il faut agir !

Mon avis : Lu dans le cadre d'une lecture commune organisée sur Livraddict par tousleslivres.
J'ai un avis un peu plus mitigé que pour les deux premiers tomes. J'ai trouvé que c'était pas mal sans plus, j'ai été quand même déçue, parce que je m'attendais à autre chose, et j'ai trouvé de nombreuses incohérences. Cependant, je pense que si je l'avais lu dans la foulée, des autres opus, j'aurais plus appréciée cet ouvrage.   

Étant donné, que je l'ai lu 6 mois après le précédent opus, j'ai été un peu largué par moments. Nous retrouvons Gwendolyn, en colère après Gideon, celui-ci, ayant avoué, s'être joué de ses sentiments. Malheureusement, elle est toujours obligé de le voir, pour ses voyages dans le temps. Mais heureusement que sa meilleure amie, Leslie est toujours là pour la soutenir.

Le comte de Saint Germain, presse toujours les deux adolescents, de collecter le sang manquant des Voyageurs, dans le chronographe, et ainsi refermer le Cercle du sang, et trouver le remède capable de guérir, toutes les maladies. 

Gwendolyn, découvre un second chronographe, caché dans sa maison par son grand père. C'est le chronographe que Lucy et Paul avait volé, en s'enfuyant. Grâce à cet objet, Gwendolyn, va effectuer à nouveau rencontrer son grand-père Lucas, dans le passé. Lucas, va l'aider à comprendre, ce qui anime réellement le Comte de Saint Germain.

Quant aux révélations, j'ai été assez déçue car on avait déjà deviné certaines choses, et les autres sont limite incohérentes (comment le comte de Saint Germain peut vivre dans le présent ?) et peu expliquées. Et au niveau des personnages, j'ai trouvé qu'on touchait le fond avec la romance entre Gwendolyn et Gideon, bon j'étais déjà pas trop fan du couple, mais alors là, c'est vraiment plus du tout crédible pour moi. Quant à Xémérius, le démon gargouillot, j'ai trouvé qu'il avait perdu une bonne partie de son humour, que j'avais tant aimé dans le tome 2.

Particpants de la L.C : tousleslivres -juju-x4 tigrouloup – Iani - (reveline)
Note : 3/5 Pas mal. A noter une adaptation cinématographique de la saga, est en cours. C'est une production allemande, mais apparemment Rubinrot, devrait également sortir en France en 2013. Source Fanpage facebook de rubinrot

mardi 12 juin 2012

Delirium de Lauren Oliver

Résumé : Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « le Protocole », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…

« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

Mon avis :
J'ai un problème avec ce livre, je ne saurais pas dire, si je l'ai appréciée ou pas. En conséquence, je suis incapable de le noter. On nous présente ce roman comme étant une dystopie, mais je n'ai pas trouvé que l'univers dystopique était très travaillé... J'ai eu l'impression de lire une histoire d'amour impossible et non une dystopie.

J'ai beaucoup de mal avec l'héroïne, Lena, qui attend son Protocole avec impatience...Je ne sais pas, mais vivre dans un monde comme ça, et ne pas être révolté, ça me parait étrange. Ou alors, elle est l'exemple parfait, d'un individu a qui on fait subir un lavage de cerveau depuis, la naissance... jamais, elle ne met en doute, ce que les dirigeants et scientifiques préconisent.

J'ai plus apprécié, Hanna, qui elle, prend des risques pour découvrir le monde au delà des lois imposées, elle est consciente que le Protocole n'est pas la solution à tous les problèmes.
Quant à l'histoire d'amour entre Alex et Lena, je sais pas, je n'y ai pas cru, comment une fille comme Lena, qui veut être immunisé le plus vite possible contre l'amour, peut tomber amoureuse, et de plus si vite, (j'ai trouvé que c'était mal amené dans le récit) genre il se voit deux fois, et ça y est ils sont amoureux.

Cependant grâce à Alex (un Résistant venu de la Nature), Lena va enfin ouvrir les yeux sur son monde...
Sinon, j'ai vraiment apprécié le passage, où l'on découvre ce qui est réellement advenu, de la mère de Lena.

Malgré ça, ce livre reste une lecture agréable, le style est très fluide

mercredi 6 juin 2012

Bleu Saphir de Kerstin Gier (Saga Rouge Rubis T2)

Résumé : Longtemps, Gwendolyn pensa être une lycéenne comme les autres. Bon, d'accord, elle voyait des fantômes dans les couloirs de son lycée ; mais d'abord elle n'en voyait qu'un, et puis personne n'est parfait. Pour le reste, rien à dire. Jusqu'au jour où Gwendolyn comprit : elle n'était pas une lycéenne comme les autres. Marquée du sceau des Veilleurs du temps, elle doit désormais voyager à travers les âges, fermer un Cercle auquel elle ne comprend rien, partir à la recherche d'autres Veilleurs dans le passé, et affronter un comte du XVIIIe siècle, soi-disant immortel. Et puis quoi encore ? Tout ce qu'elle voudrait, elle, c'est que son (beau) Gideon l'embrasse pour de bon. Est-ce vraiment trop demander ? Elle est le rubis, la douzième, l'ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.

" Explorez le passé.... Pour décourir la verité "


Mon avis :  Coup de coeur !
J'aime toujours autant suivre Gwendolyn, dans ses aventures. On est toujours dans la lignée du premier tome, l'écriture est toujours aussi fluide, et les mystères bien présents.

Un nouveau personnage fait son apparition ici, il s'agit de Xemerius, un gargouillot démon, qui apporte une touche d'humour au récit. Il devient comme un ami pour Gwendolyn.
J'ai bien aimé que Leslie, la meilleure amie de notre héroïne soit toujours là pour jouer les "détectives" et tenter de percer le secret.

Sinon, j'ai trouvé que l'intrigue n'avance pas vraiment, mais je ne me suis pas ennuyée pour autant. Je pensais en apprendre plus sur Lucy, vu que c'est elle le "Saphir" mais au final, on apprend pas grand chose sur elle et Paul, tout comme le comte de Saint Germain. La seule chose qui m'a un peu dérangée, c'est la "romance" entre Gideon et Gwendolyn, enfin le fait qu'elle se laisse trop faire, certes Gideon est beau gosse, mais c'est pas une raison pour devenir une carpette.... He oh, Gwendolyn, réveille-toi !

Note : 5/5

vendredi 1 juin 2012

Rouge rubis de Kerstin Gier

Résumé :
Gwendolyne a 16 ans. Elle vit à Londres. Vie normale, scolarité normale dans une grande école privée, famille normale, en apparence… Car cette famille a un secret : certaines filles sont porteuses d’un gène qui leur permet de voyager dans le temps.

" Elle est le Rubis, la douzième, l'ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps"

Mon avis : Ce livre est un véritable coup de coeur pour moi.

Gwendolyn est une adolescente ordinaire, mais sa famille, un peu moins, en effet certains de ses membres possèdent un gène qui leur permet de voyager dans le temps. Sa cousine Charlotte, est préparé à son premier saut, mais contre toute attente, c'est Gwendolyn qui ellapsera dans le temps, sans y avoir été préparé.

Suite à cela, la jeune fille, se retrouvera impliqué dans des secrets familiaux, contre son gré.Elle découvrira, une autre famille, dont les hommes possèdent le fameux gène, dont un certain Gideon, beau mec arrogant mais attachant. Les deux adolescents vont devoir effectuer des missions, dans le passé afin de révéler le secret du cercle des Voyageurs.

L'intrigue est tres bien construite, c'est un bon tome d'introduction . j'ai hâte d'en savoir plus sur le mystérieux comte de Saint Germain et les deux voyageurs "disparus" Paul et Lucy.

Note : 5/5

lundi 28 mai 2012

Rumeurs d'Anna Godbersen (Saga The Luxe tome 2)

Résumé :
Rien n'est plus dangereux qu'un secret... Les amies d'hier sont devenues les rivales d'aujourd'hui. Coups bas à l'heure du thé, trahisons au cœur de la nuit, les bals somptueux bruissent des plus folles rumeurs. Nous sommes à Manhattan... en 1899.

Mon avis : Risque de spoilers sur le tome précédant !
J'ai tout aussi aimé que le tome 1, même si certains passages sont assez mous.

Tout comme son prédécesseur, le livre s'ouvre sur un évènement, puis repart en arrière. Le livre s'ouvre sur le mariage d'Henry Schoonmacker, mais on ne sait pas qui est la future Mme Schoonmacker.

Suite à la "disparition" d'Elisabeth, Mrs Holland, a reporté ses espoirs de mariage (qui les sauveraient de la ruine) sur Diana. Mais, elle n'en a cure, elle est toujours amoureuse d'Henry, et ne souhaite personne d'autre que lui, même si la situation est compliquée.

En effet, ils ne pourraient jamais avoir une relation officielle, étant donné qu'il était fiancé à sa soeur, ça ferait trop scandale....Puis, Henry, se sentant responsable de ce qui est arrivé à Elisabeth, rompt toute relation avec Diana. Mais attention, Penelope est tapis dans l'ombre.... attendant le bon moment pour parvenir à ses fins.

Quant à Lina, l'ancienne domestique, elle essaie tant bien que mal, de se faire une place dans la haute société New Yorkaise.

En résumé, une lecture bien sympathique sans prise de tête. Je lirais le tome 3 dès sa sortie en poche.

Note : 4/5

mardi 22 mai 2012

Hungers Game tome 3 : La révolte de Suzanne Collins

synopsis : Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois aux Hunger Games. Mais le Capitole crie vengeance. Katniss doit payer les humiliations qu'elle lui a fait subir. Et le président Snow a été très clair : Katniss n'est pas la seule à risquer sa vie. Sa famille, ses amis et tous les anciens habitants du district Douze sont visés par la colère sanglante du pouvoir. Pour sauver les siens, Katniss doit redevenir le geai moqueur, le symbole de la rébellion. Quel que soit le prix à payer. 


Mon avis : Tout comme les deux tomes précédants, ce livre est un ÉNORME COUP DE COEUR !


Lors derniers Hunger Games...Katniss, a été évacuée de l'arène par les rebelles du district 13, quant à Peeta, il est malheureusement retenu prisonnier au Capitole.
Katniss, retrouve Gale, au district 13, elle apprend que le district 12 a été détruit par la Capitole. Certains habitants du district 12, ont suivi Gale, ce qui leur a sauvé la vie.


Dans, ce tome, il n'y a pas de Jeux de la Faim, mais s'ouvre une guerre entre les rebelles (dont Katniss devient l'emblème) et le Capitole. On découvre que certains personnages, veulent juste renverser le pouvoir, pour prendre la place de Snow. Ils ne combattent pas pour une cause juste comme Katniss, mais juste par obsession du pouvoir. Trahisons, complots, rivalités sont au programme.

Ce livre confirme que je serais toujours Team Peeta.

note : 5/5

samedi 19 mai 2012

16 lunes de Kami Garcia et Margaret Stohl

4eme de couverture : J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction... Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver... L’amour sera-t-il plus fort que le destin ?

Mon avis : J'ai adoré, j'en ai fait un coup de coeur !

Ethan est un adolescent de 16 ans, vivant à Gatlin "trou perdu" dans l'état de Caroline du Sud. Gatlin est une petite ville, ou il ne se passe jamais rien, où tous vos voisins connaissent tous de vous, personne n'a de secret pour personne....Une ville, où la différence n'est pas toléré !

Ethan, fait depuis quelque temps un rêve (ou plutôt un cauchemar) où une jeune fille, qu'il n'a jamais vu, tombe, et qu'il n'arrive pas à sauver malgré tous ses efforts.
Puis, le jour de la rentrée, la jeune fille du rêve, se trouve en chair et en os, au lycée de Jackson. Elle s'appelle Lena Duchannes. Lena, est en réalité une Enchanteresse, qui redoute la nuit des ses 16 ans, c'est lors de cette nuit, qu'elle sera si elle est vouée aux Ténèbres, ou à la Lumière. La jeune fille n'étant pas né à Gatlin, elle est immédiatement rejetée par les autres. Seul Ethan, ne la rejette pas, il est immédiatement attiré par la jeune fille.

Ethan et Lena, semble être liés par le destin...Deux de leurs ancêtres, lors de la Guerre de Sécession, ont scellés le destin de leurs descendants (une malédiction qui s'abat sur la famille de Lena, depuis, cette époque).

note : 5/5

mardi 15 mai 2012

Hungers Game tome 2 : l'embrasement de Suzanne Collins

Résumé : Après avoir gagné les Jeux de la Faim, Katniss Everdeen et Peeta Mellark retournent dans leur district. Alors que la "tournée de la victoire" dans le pays est sur le point de commencer, elle est visitée par le président de Panem. Il explique que le tour qui leur a permis de sortir tous deux vainqueurs des jeux, considéré comme un acte de rébellion envers le Capitole, donne des idées aux 12 districts du pays.

Il la menace de tuer son meilleur ami, Gale, si elle ne peut prouver à tout Panem que son acte n'était pas une provocation, mais un acte irréfléchi commandé par son amour fou pour Peeta.

Mon avis : ÉNORME COUP DE COEUR ! Il faut absolument lire cette trilogie dystopique.
Les derniers Jeux de la Faim ont exceptionnellement eu deux gagnants Peeta, et Katniss. Le président Snow, rend visite à Katniss : lui expliquequ'elle doit faire croire, lors de la Tournée de la Vistoire, qu'elle est folle amoureuse de Peeta, et que son acte était un acte de désespoir amoureux et pas de rébellion envers le Capitole.
Lors de la tournée, la société est sur le point de s'embraser, il suffirait d'un rien pour que le peuple se rebelle contre le Capitole.
Gale, avoue à Katniss, qu'il éprouve des sentiments pour elle. Il s'ensuit un triangle amoureux Peeta-Katniss-Gale, ce qui n'est pas ma tasse de thé, mais ici, ça ne m'a pas dérangé. Ah, Peeta, je l'aime toujours autant !

Les prochains Jeux, les 75eme, seront un peu spéciaux : il s'agira d'une édition d'Expiation, particulièrement cruelle. Katniss apprend que cette année, les tributs seront des anciens gagnants. Katniss, étant la seule fille du district douze, à avoir gagné, elle va devoir retourner dans l'arène. Elle pense, que cette Expiation tombe bien pour Snow, car ayant échouer à ramener le calme dans les districts, se sera une bonne occasion de se débarrasser d'elle, et tuer cette rébellion, dans l'oeuf.
Et la fin....la fin, nous laisse sur un suspense insoutenable....

Note : 5/5

samedi 12 mai 2012

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine Pancol (Joséphine Cortes tome3)

Quatrième de couverture : Souvent la vie s’amuse.
Elle nous offre un diamant, caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau. Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud.
Il faut faire attention aux détails. Ils sèment notre vie de petits cailloux et nous guident. Les gens brutaux, les gens pressés, ceux qui portent des gants de boxe ou font gicler le gravier, ignorent les détails. Ils veulent du lourd, de l’imposant, du clinquant, ils ne veulent pas perdre une minute à se baisser pour un sou, une paille, la main d’un homme tremblant.
Mais si on se penche, si on arrête le temps, on découvre des diamants dans une main tendue… Et la vie n’est plus jamais triste. Ni le samedi, ni le dimanche, ni le lundi…

Mon avis : Enfin, je suis arrivée au bout, sincèrement je me suis demandée si je n'allais pas abandonner. Je trouve que la magie des deux tomes précédents s'est évaporé....Je trouve que Joséphine est reléguée au rang de personnage secondaire dans ce tome. J'ai trouvé que c'était trop centrée sur Hortense et Gary, je faisais une overdose des aventures de ses deux personnages. Puis, j'ai trouvé beaucoup trop de bla-bla pour ne rien dire, je trouve qu'il ne se passe pas grand chose, franchement, je pense que le livre aurait gagné à faire moitié moins de pages....J'ai l'impression que l'auteur s'est déconnectée de ses personnages. Pour moi, c'est un gros pavé indigeste, limite une torture de poursuivre cette lecture.....pourtant les deux opus précédants étaient forts sympathiques. Je vous conseille de vous arrêter au tome 2.

Note : 2/5

mardi 8 mai 2012

Marquée de P.C et Kristin Cast (La maison de la nuit tome 1)

Résumé :
" Entrez dans la Maison de la Nuit à vos risques et périls."
Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres...
Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s'approche d'elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit : "Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t'attend à la Maison de la Nuit". a ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée mais - elle le sait - elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa Transformation ou... mourir.

Mon avis : J'ai été agréablement surprise. Au tout début, j'ai pensé que ça allait être trop jeunesse pour moi, mais je me suis surprise à dévorer, cet ouvrage, lu en une journée.

Comme vous le savez, les vampires ne me passionnent pas vraiment, car je pense que leur vie doit être mortelle d'ennui. Comme le dit Woody Allen, "l'éternité c'est long surtout vers la fin".
J'ai bien aimé que la mythologie vampirique, soit très différente, de celle qu'on connaît. En effet, on ne devient pas vampire, en se faisant mordre par un autre vampire. En effet, certaines personnes auraient des "gènes" les préparant à devenir vampires. La Marque indique juste qu'on commence la Transformation. Certains, la supportent et deviendront des vampires adultes, d'autres ne supporterons pas la Transformation, jusqu'au bout et mourront. Le jour où vous êtes Marquée, vous devez allez à la Maison de la Nuit ou mourir.
J'ai bien aimé, le fait que viennent, s'ajouter à cela, des légendes Cherokee, de part les origines de Zoey.

On suit Zoey, dans sa nouvelle vie, elle essaie de s'intégrer dans sa nouvelle école, mais sa Marque est différente de celles des autres novices, ce qui la rend spéciale. Cependant, elle se liera d'amitié avec Lucie, sa camarade de chambre, et intégrera son petit groupe d'amis. Elle s'attire de suite, les foudres d'Aphrodite, la fille la plus populaire de l'ecole, elle a des visions et suit une formation spéciale. Aphrodite, déteste les humains, et pense que tout les novices doivent lui obéir, elle est hautaine.

Je n'ai pas trouvé, qu'il y avait une énorme intrigue, peut-être est-ce parce que c'est le tome 1, et bien souvent ils servent à poser les bases pour la suite. Cependant, j'ai très envie de lire la suite.

Note : 3/5

samedi 5 mai 2012

La valse lente des tortues de Katherine Pancol (saga Joséphine Cortes tome 2)

quatrième de couverture : Ce livre est une bourrasque de vie...
Un baiser brûlant du seul qu'on ne doit pas embrasser. Deux bras qui enlacent ou qui tuent. Un homme inquiétant, mais si charmant. Une femme qui tremble et espère ardemment...
Un Homme qui ment si savamment. Une femme qui croit mener la danse, mais qui passe son tour. Des adolescents plus avertis que les grands...
Un homme qui joue les revenants. Un père, là haut dans les étoiles, qui murmure à l'oreille de sa fille...
Un chien si laid qu'on s'écarte sur son passage.
Des personnages qui avancent obstinément comme des petites tortues entêtées qui apprendraient à danser lentement, lentement dans un monde trop rapide, trop violent.

Mon avis : Après avoir lu le tome 1 (cf : les yeux jaunes des crocodiles) j'avais hâte de retrouver Joséphine et les siens. Je suis tout de suite entrée dans l'histoire contrairement au tome 1. On a le même style d'écriture : toujours cinq grosses parties, et l'auteur incarne les différents personnages à tour de rôle.

Joséphine ayant déménagé, suite au succès de son livre, on découvre une nouvelle galerie de personnages haut en couleurs, habitant dans son nouvel environnement. Notamment, un homme charmant mais très inquiétant.
On suit toujours, les aventures des personnages avec autant de plaisir. Certains d'entre eux, évolueront beaucoup, notamment Hortense, elle semble devenir humaine et ressentir enfin des émotions, elle est beaucoup moins obsédée par les riches. Henriette, la mère de Jo, nous apparaît encore plus odieuse qu'avant. Elle va inventer tout un stratagème pour pourrir la vie de son "mari" Marcel et de Josiane sa rivale. Iris, semble avoir touchée le fond... On suit les premières amours de la petite Zoé. J'ai bien apprécié la rencontre entre Joséphine et Du Gesclin, le chien perdu.
A ses tranches de vies, s'ajoute une intrigue policière... une série de meurtres sèment le trouble dans le quartier. Joséphine échappe de peu à une tentative de meurtre.
J'ai apprécié le fait qu'on passe plus vite d'un personnage à l'autre (comparé au tome 1) c'est plus plaisant à lire.

Note : 4/5

mardi 1 mai 2012

Vertige de Lauren Kate ( Damnés tome 2)

Résumé : Tout juste sortie du cauchemar de Sword & Cross où anges et démons se sont entre-déchirés, Luce a dû se séparer quelques jours de Daniel... Folle de joie à l'idée de le revoir, elle apprend avec désespoir que leurs retrouvailles seront brèves. Daniel doit en effet traquer les Bannis, des immortels, qui cherchent à la tuer. En attendant, il la place en sûreté à Shoreline, un lycée huppé près de San Francisco, d'où elle ne doit pas sortir. Elle entre dans la section des "Néphilim", des descendants d'anges aux pouvoirs particuliers, et fait la connaissance de Shelby, Dawn, Jasmine et Miles, un garçon charmant. Là, Luce apprend aussi que les "ombres" qui la terrorisaient, en réalité des Annonciateurs, pourraient l'aider à découvrir ses vies antérieures. Daniel s'entêtant à ne rien lui révéler de son passé, Luce veut comprendre ce qui l'empêche de vivre pleinement son amour et cherche corps et âme à déjouer la malédiction qui s'acharne sur elle.

Mon avis :
J'ai été plus séduite par ce tome que le précédant. Même si l'action arrive dans le dernier tiers du roman (comme dans le tome 1) je ne me suis pas ennuyée.

A la fin du tome 1, la guerre entre anges du Mal et anges du Bien, aboutit sur une trêve (trêve de 18 jours). Daniel a conduit Luce à Shoreline, une école de néphilims (personne mi ange mi humaines) se trouvant à San Francisco, pour raison de sécurité. Elle voudrait rester avec Daniel, mais il lui annonce qu'il ne pourra pas être présent, en effet il s'est allié avec Cam, pour protéger Luce des ses différents ennemis, notamment les Bannis. Les Bannis sont des anges qui ont été rejetés des deux camps (ils sont aveugles).

A Shoreline, Luce apprend enfin que les ombres qui la hantent depuis toujours, sont des Annonciateurs. Ils servent à revoir des scènes du passé. Puisque Daniel, ne veut rien lui réveler, Luce va servir de ses Annociateurs pour (re)découvir ses vies antérieures. Malgré tout, on apprend pas grand chose sur ses différentes vies passées.
On ne sait pas toujours quel rôle va jouer Luce dans la guerre entre les Anges, mais je pense un rôle important si les deux camps veulent la préserver.
Le livre se termine sur un cliffhanger, qui nous donne vraiment envie de lire le tome 3.

Au niveau des personnages, j'ai adoré les deux nephilims Shelby avec sa forte personnalité, et Miles. J'ai bien aimé le fait que Luce, se réveille enfin, elle prend des décisions, elle agit, elle est moins mièvre qu'avant.

Note : 4/5 Hâte de lire la suite

vendredi 27 avril 2012

Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol

Quatrième de couverture :
Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles.
Ce roman parle des hommes.
Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être.
Ce roman est l’histoire d’un mensonge. Mais aussi une histoire d’amours, d’amitiés, de trahisons, d’argent, de rêves.
Ce roman est plein de rires et de larmes.
Ce roman, c’est la vie.

Mon avis :
J'ai bien aimé, malgré un début laborieux... Le roman, est découpé en 5 grosses parties (il n'y a pas de chapitres) ce qui peut paraître gênant. Mais vers la fin de la deuxième partie, j'ai commencé à devenir addict aux aventures de Joséphine, et de son entourage...
Au tout début de ma lecture, je me suis dit dans quoi, je m'embarque, on nous présente une multitude de personnages, j'avais peur de m'y perdre, mais finalement j'ai pris des notes et j'ai pu suivre.
L'auteur incarne un personnage différent à tour de rôle, mais ça ne m'a pas dérangé plus que ça.

J'ai trouvé que chacun de nous peut se retrouver au travers les relations familiales, dépeintes ici (même si certaines sont particulièrement dures, comme par exemple entre Josephine et sa mère Henriette, entre Joséphine et sa fille Hortense).
J'ai trouvé certains personnage particulièrement agaçants. Comme Antoine, le mari de Joséphine,que j'ai trouvé franchement irresponsable. Iris, la soeur Joséphine, qui s'ennuie ferme depuis, qu'elle s'est marié à un homme riche, veut toujours être au centre de l'attention. Henriette, la mère de Joséphine, une femme vénale et sans coeur.

J'ai trouvé, que le livre prend (un peu) la forme d'un conte. Sinon, la petite phrase de la quatrième de couverture "ce roman, c'est la vie" décrit exactement l'atmosphère de ce livre. En effet, ça parle de tout, de séparations, de couples, des enfants, de la vie professionnelle, d'amitié, des trahisons, des voisins, des problèmes d'argents,etc...
J'ai hâte de lire la suite.

Note : 4/5

lundi 23 avril 2012

divergent de Veronica Roth

Quatrième de couverture :
Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. A 16 ans, elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant. Elle est divergente, elle est en danger de mort.

Mon avis :
Pour beaucoup de bloggeurs, ce livre était un coup de coeur, leur chroniques vidéos et/ou écrites, m'avait vraiment donné envie de le lire. Eh, bien, j'ai été très très déçue, mais peut-être que j'en attendais trop. Ce n'est que mon avis et après il en faut pour tous les goûts. Pourtant, l'idée de départ était bonne, mais je ne sais pas pourquoi, même si ça se lit très bien et très vite, je n'ai pas accroché ni à l'histoire, ni avec les personnages, ni l'univers.
Nous suivons Béatrice (Tris) dans un Chicago post-apocalyptique. La société est divisé en cinq factions, ce système a été créé au début de la Grande Paix, pour éviter les guerres. Les factions servent à combattre , les défauts humains responsables, des graves problèmes dans le monde. Ainsi, les Érudits combattent l'ignorance, les Fraternels l'agressivité, les Sincères le mensonge, les Altruistes l'égoïsme, les Audacieux la lâcheté. Il existe cependant des individus, Sans-Factions, ce sont des personnes qui n'ont pas réussi leur Initiation au sein de la Faction qu'ils avaient choisi, ils se retrouvent obligé de mendier pour survivre, et ils ne leur restent que les boulots que personne ne veut faire, ils vivent dans une misère totale, sans que personne ne s'en préoccupe plus que ça.

Tris, passe son test d'aptitudes (qui déterminera sa prochaine faction), dans son lycée. Mais son test, d'aptitudes ne permet de dégager une faction parmi les cinq. Il a permis d'en écarter seulement deux. La femme qui lui a fait passer le test, lui explique qu'elle est une divergente, qu'elle est en danger de mort. Lors de la cérémonie du choix, elle choisit les Audacieux. Elle quitte la faction de ses parents, celle des Altruistes.

L'initiation commence juste après le choix, elle devient novice chez les Audacieux. J'ai trouvé l'initiation particulièrement cruelle, un novice en agressera gravement un autre, sans qu'aucun personnage adulte ne condamne cet acte. Je n'ai pu m'attacher ni à Tris, ni à sa nouvelle faction, j'ai trouvé que les Audacieux sont adeptes de la violence gratuite, où se trouve le courage (leur valeur) dans ce cas-là ! J'ai trouvé ça incohérent, le courage et la violence gratuite, ce n'est pas compatible, non ?

Après, j'ai trouvé que Tris, bien que se sachant en danger, fantasme sur son éducateur Quatre, j'ai trouvé ça peu crédible, tout comme la romance qui s'installe entre eux.
Sinon, on apprend, que dans ce monde qui semble parfait en apparence, la Paix entre les factions est sur le point de se fissurer (la seule partie intéressante du roman). Les touts derniers chapitres, m'ont donné le sentiment d'être là, de générer du suspense, uniquement pour donner envie de lire le tome 2. Ce que je ne ferais pas, car j'ai l'impression qu'on nous force la main, pour commencer le tome 2, et je préfère lire par envie, pas par contrainte.

Pour moi, il manque vraiment quelquechose à ce roman, je ne sais pas quoi, mais....je n'ai pas pu me plonger dans cet univers.

Note : 1,5/5

mercredi 18 avril 2012

Les menteuse tome 1 : Confidences de Sara Shepard

Quatrième de couverture :
Salut les filles... Surprise !
Vous savez qui vous parle ? Non, vraiment pas ? Il faut dire que depuis l'Affaire Jenna les pertes de mémoire vous arrangent bien...
Mais moi je n'ai rien oublié et vous n'avez pas fini d'avoir de mes nouvelles. D'ailleurs j'espère que vous appréciez mes petits mails et textos amicaux qui vous rappellent que je suis là, tout près de vous...
Car vous avez été de très très vilaines filles, Aria, Spencer, Emily et Hanna. Vous ne méritiez pas l'amitié d'Alison. Vous qui étiez comme les cinq doigts de la main, sa disparition ne semble pas vraiment vous avoir affectées... Il faut dire que vous lui aviez fait des confidences plutôt... compromettantes, hein ? Sa disparition vous est bien tombée pas vrai ?Mais maintenant c'est fini, vous allez payer...
Je crois voir que vous perdez votre sourire les miss Perfection ! Il fallait y songer avant les filles, c'est pas beau de mentir ! - A

Une nouvelle série pour les fans de Gossip Girl ! Un mélange de Desperate Housewives et Souviens-toi l'été dernier : le frisson assuré dans une ambiance très girly...


mon avis :
J'avais un peu peur, au début vu qu'on nous promettait une ambiance de proche de gossip girl, bien que j'adore la série Tv, j'ai détesté les livres....Mais en fait j'ai adoré ce premier tome d'une saga de 8 tomes pour l'instant, apparemment l'auteur en aurait prévu quatre de plus (info donné sur son twitter). A noter que cette saga est adapté en série TV sous le titre : Pretty little liars. Malgré des différences entre la série et les livres j'adore. Vivement qu'une grosse chaîne française l'achète.

Mais revenons au livre. Nous découvrons, le quotidien de 4 filles, Emily, Aria, Spencer, Hannah à Rosewood. Ces 4 filles étaient les meilleures amies du monde, jusqu'à ce qu'Alison cinquième fille du groupe (la meneuse) disparaisse.
Chaque chapitre suit, une fille en particulier, on découvre leur secrets. On découvre que la disparition d'Alison, arrange chacune des filles. Car la disparue, connaissait des secrets inavouables sur les quatre autres. On a des flash back sur la soirée précédant la disparition d'Alison.
Les filles, subissent un harcèlement psychologique inquiétant, elles reçoivent des mails, des SMS, d'un inconnu qui signe toujours d'un A. Elles se demandent qui est le mystérieux A.
Elles n'osent rien dire, car elles se sentent coupable dans l'affaire Jenna. Le secret de l'affaire Jenna, les a définitivement liées à Alison.

Bon mélange entre ambiance girly et  suspense.
Note : 4/5